On me propose souvent d’investir dans certains projets, mais depuis 15 ans, j’investis une partie de mon argent dans des œuvres de bienfaisance. Une larme coule sur ma joue quand je comprends que les vacances des enfants ne peuvent pas être organisées parce qu’il n’y a pas d’argent dans le budget de l’école. Une fois, ils m’ont dit que les enfants se préparaient pour les vacances d’Ivan Kupala pendant trois semaines, mais ils ne pouvaient toujours pas le célébrer car il n’y avait pas d’argent pour acheter des cadeaux et des costumes. Qu’avons-nous fait? Nous avons acheté des cadeaux, des costumes, des conférenciers et des microphones à l’école et, ce qui est plus important, c’est de donner de la joie aux enfants.